Ces jeux de plateau qui ont bercés notre enfance

Ces jeux de plateau ont bercé notre enfance qu’aujourd’hui encore, ils continuent de fasciner. Aussi appelé jeux de société, ils ont peut être perdus de leur intensité et ont été remplacés par les jeux vidéo, mais lorsqu’on en parle, c’est toujours l’euphorie.

Du Monopoly au Uno

De tous les jeux de plateau, le Monopoly est sans doute, le plus célèbre. Reconnu dans le monde entier, il a eu plusieurs versions disponibles dont récemment, celui qui autorise la triche. Notre enfance sera toujours bercée par les billets de banque factices de ce jeu et l’acquisition de la Place Pigalen synonyme d’une grande richesse. Pour les amis, au lieu des jeux de stratégie en ligne et en multi-joueurs, avant, on avait le Risk. C’était un plaisir exceptionnel d’y jouer et de former des alliances pour ensuite, se ravir en piochant dans la carte objectif. Avant, il y avait aussi le Pictionnary qui permettait de jouer les dessinateurs. Un jeu de société qui incitait la créativité chez les enfants. Ensuite, il y a le jeu Hotel qui permettait d’investir comme au Monopoly, mais seulement sur les établissements hôteliers. Pour ce qui est de Trivial Pursuit, il a connu un grand succès dans les années 80 et permettait de répondre à diverses questions dans la catégorie que les autres participants choisissaient parmi la liste disponible sur le plateau du jeu. Enfin, il y aussi le fameux Uno qui était une véritable bataille quand on y jouait. Et cela faisait toujours plaisir de crier « Uno » quand on arrive à la fin et qu’on était à deux doigts de gagner.

Le jeu du Mastermind et les autres

Jeu d’adresse intellectuel, le Mastermind continue de faire son petit bonhomme de chemin et on le retrouve encore dans les familles les plus conservatrices de nos jours. Il permet d’aligner des pions de couleurs différentes. Ici, tout se joue dans la devinette sur des codes couleur. Les 1000 bornes étaient aussi un jeu particulièrement amusant. Il permettait de rouler fictivement à la vitesse déterminée par des cartes, mais il fallait faire gaffe de ne pas être sujet à des pépins causés par les cartes des autres joueurs. Ensuite, on avait aussi le jeu Taboo en faisant des devinettes et des mimes. Enfin, il y a le célèbre Scrabble qui est encore d’actualité de nos jours. Ce jeu fascinait petit et grand, et permettait d’optimiser sa connaissance des mots en n’utilisant que 7 lettres.

About

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.