Les petites filles et les poupées : une histoire qui dure

Lorsqu’on offre un cadeau à une petite fille, une fois sur dix, on offre une poupée. La poupée est considérée comme le jouet par excellence pour les fillettes. Ce déterminisme social sexué va influencer toute une génération.

Mais, pourquoi aiment-elles jouer à la poupée ?

Toutes les petites filles aiment jouer à la poupée. Cela leur permet de répéter les expériences de la vie quotidienne. Dans leurs familles, les enfants analysent le comportement de leur entourage : parents, frères et sœurs et nounou. En jouant à la poupée, les petites filles reproduisent les scènes de leur quotidien. C’est également une occasion pour elles d’être une maman. Il s’agit donc d’un apprentissage émotionnel pour les plus petits.

À quel âge commencer ?

Dans la majorité des cas, les enfants commencent à s’intéresser à la poupée à partir de 15 mois. Certains commencent à y jouer dès qu’ils ont une certaine coordination dans les gestes c’est-à-dire à partir de 6 mois. Par contre, à cette période, la poupée n’a aucune connotation particulière pour la petite fille. C’est juste un jouet comme les autres. Mais, à partir de leur 15ème mois, les enfants reproduisent ce qu’ils vivent.

Et si un garçon joue à la poupée ?

Il y a beaucoup de garçons qui jouent à la poupée. Cela n’a rien d’étonnant. À un moment donné, l’enfant doit passer par une phase d’identification. Mais même si le petit garçon pique la poupée à sa grande sœur, il ne va pas pour autant jouer à la maman. Dans les scénarios, il va jouer le rôle du papa, du médecin ou du grand frère. Cependant, les parents doivent commencer à s’inquiéter lorsque le petit garçon se projette dans le rôle de la maman. À ce moment, il couve peut-être un problème d’identité. Une consultation chez le psycopédiatre peut identifier et résoudre le problème.

About

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *